Si j’avais su je l’aurais fait plus tôt !

Jean-Maxime, gérant d'une franchise

Après l’obtention de mon Brevet Technicien Paysagiste et d’un BTS Technico-commercial, j’ai travaillé en Allemagne pendant 1 an en tant que paysagiste. Par la suite, j’ai été technico-commercial pendant 7 ans chez un fournisseur d’espaces verts pour paysagistes et 8 ans responsable régional dans cette même entreprise. Je suis franchisé Daniel Moquet depuis 3 ans sur le secteur de Nancy (54). Mon équipe est aujourd’hui constituée de 4 ouvriers paysagiste minéral en CDI, 2 apprentis, ma femme et moi- même.

Pourquoi avez-vous choisi ce réseau ?

J’ai choisi de rejoindre le réseau Daniel Moquet pour plusieurs raisons. Tout d’abord car il dispose d’une image nationale forte et d’une bonne notoriété. En approfondissant, le sérieux de l’enseigne et l’aspect familial m’ont tout de suite plu.

Également, la spécificité des produits. En effet, l’enseigne développe des produits de marque exclusifs qui nous différencie de la concurrence et réalise un véritable suivi dans l’innovation, la recherche et le développement pour répondre aux préoccupations environnementales.

Le réseau Daniel Moquet a mis au point un parcours de formation structuré et complet pour acquérir les compétences du métier.
Adhérer au réseau Daniel Moquet m’a permis de devenir entrepreneur sans être isolé et de bénéficier d’un accompagnement au démarrage et en continu par la communication d’envergure nationale, l’animation, les conseils, les accords-cadres…

Quelle analyse faites-vous de votre situation aujourd’hui ?

Si j’avais su je l’aurais fait plus tôt ! Ma femme et moi-même sommes ravis et fiers de faire partie du réseau Daniel Moquet. C’est une richesse de former des jeunes en apprentissage et de les faire grandir. J’aime échanger entre collègues sur des problématiques communes, des astuces, des idées… C’est très enrichissant ! En 2020, nous prévoyons l’ouverture d’une seconde agence Daniel Moquet.

Quels conseils donneriez-vous aux candidats ?

Pour quelqu’un qui a le goût du challenge, du commerce, du partenariat, de la technicité, de l’effort, il faut foncer ! Le secteur est en plein essor. S’investir dans l’entrepreneuriat, c’est aussi former et faire monter en compétences une équipe. Aussi, ce métier permet de gagner sa vie convenablement.

massa sit venenatis eleifend felis ut ut ut