Jean-Luc, franchisé à Nieppe (59)

J'ai apprécié la dimension humaine du réseau

Que faisais-tu avant d’être franchisé Daniel Moquet ? Depuis quand as-tu ouvert une franchise et où exactement ?

Après l’obtention d’un Bac pro, BEP et  BTS Aménagements Paysagers, j’ai travaillé dans une entreprise parcs et jardins.
Depuis 2012, je fais partie du réseau Daniel Moquet, j’ai commencé en tant qu’ouvrier paysagiste sur le secteur de Lille pendant 4 ans. En 2016, j’étais gérant et c’est en 2019 que je suis devenu franchisé sur le secteur de Nieppe.

Quelles ont été tes motivations à vouloir rejoindre le réseau ?

J’ai choisi de rejoindre le réseau Daniel Moquet pour ses perspectives d’évolution, son côté familial et sa dimension humaine que j’ai fortement apprécié en intégrant le réseau. Par ailleurs, on s’adresse aux particuliers, et c’est ce que j’aime.

Pourquoi as-tu choisi le secteur de Nieppe ?

Tout simplement car il s’agit de ma région natale, que je n’imaginais pas quitter. Je connaissais très bien le secteur et par chance, il était libre !

Combien de salariés as-tu ?

Mon entreprise est aujourd’hui constituée de 3 ouvriers paysagistes, 2 apprentis et moi-même.

Quelle analyse fais-tu de ta situation aujourd’hui ?

Aucun regret ! La franchise Daniel Moquet offre à ses franchisés l’opportunité d’évoluer, d’aller plus loin, notamment grâce à la création du nouveau réseau Daniel Moquet signe vos clôtures (installation de portails, clôtures et pergolas).

Quels conseils donnerais-tu aux candidats ?

Soyez ouverts, n’ayez pas peur de poser toutes vos questions, de vous renseigner.
tristique efficitur. Praesent lectus ante. consectetur sed felis Aliquam porta.