X FERMER

NAVIGATION

L'ENTREPRISE TÉMOIGNAGES NOUS REJOINDRE NOS MÉTIERS NOS OFFRES CANDIDATURE SPONTANÉE
LE SITE DANIEL MOQUET DEVENIR FRANCHISÉ

AccueilTémoignagesBenjamin, ouvrier paysagiste à Lorient (56), puis Draguignan (83)

Benjamin, ouvrier paysagiste à Lorient (56), puis Draguignan (83)

Interview recueillie en septembre 2015

Je suis arrivé dans le réseau Daniel Moquet en 2012, lorsque l’agence de Lorient a ouvert. J’avais un BEP travaux paysagers, un bac pro production horticole, et mon permis 19 tonnes.

Ce qui m’a intéressé dans l’offre, c’était de toucher au minéral, et puis le poste à pourvoir était en CDI.

J’aime ce métier, ce qui me plait c’est la création, on peut être force de proposition, et présenter des graphismes, des formes. L’ambiance est conviviale, sur le terrain, on est une équipe soudée, et il y a une bonne entente avec le gérant et le commercial. Nous travaillons avec des outils propres et neufs, c’est agréable et ça nous aide dans notre travail. Je suis autonome dans mon travail, je pars tout seul le matin avec mon camion, et je gère mon temps dans la journée. J’ai également pu passer mon permis super-lourd grâce à l’entreprise.

Ce qui est intéressant, quand on est embauché à l’ouverture d’une entreprise, c’est qu’on bénéficie des formations du réseau. Nous allons d’abord en formation au siège, et ensuite, les formateurs viennent avec nous sur nos premiers chantiers pour nous épauler, et répondre à nos questions.

Plus tard, je suis parti, pour passer un an sur un bateau aux Antilles. Pendant cette période, j’ai vu une annonce pour une entreprise Daniel Moquet qui ouvrait à Draguignan, et j’ai postulé. Aujourd’hui, je suis en formation avant de commencer à Draguignan, c’est intéressant, je découvre les nouveaux produits, je revois les bases de ce que je ne faisais pas dans mon précédent poste, et j’apprends des astuces pour gagner en rapidité.

En travaillant pour une entreprise Daniel Moquet, on voit l’évolution du réseau, et on n’a pas d’inquiétude pour l’avenir. Je peux dire que je suis fier de mon travail. En plus, on peut postuler dans une autre agence si on est mobile géographiquement, les méthodes de travail sont les mêmes dans toutes les entreprises Daniel Moquet.

Dans l’avenir, je me vois bien formateur pour l’aide au démarrage. J’aime bien l’idée d’aller épauler les salariés lors de leurs premiers chantiers. Ce qu’il y a de sûr, c’est que je sais qu’il y a des perspectives d’évolution si on le souhaite.

C'EST

Des postes dans
toute la France

Des métiers,
des savoir-faire

Des formations régulières

Des perspectives d'avenir